Restaurant Plantxa

La semaine dernière, je me suis rendue à Boulogne-Billancourt afin de découvrir le nouveau restaurant de Juan Arbelaez, ancien candidat de l’émission Top Chef 2012. 

portratitJuan

L’histoire de Juan Arbelaez
En 2006, Juan quitte sa Colombie natale et s’envole pour Paris où il intègre l’École du Cordon Bleu. Deux ans plus tard, ce jeune cuistot décroche son diplôme et fait ses armes dans les plus beaux établissements de la capitale. Il fréquente la cuisine de Pierre Gagnaire pour le restaurant triplement étoilé de l’Hôtel Balzac et se voit ensuite ouvrir les portes des grands palaces parisiens tels que le Bristol d’Éric Fréchon ou encore le George V d’Éric Briffard. En 2012, il participe à Top Chef sur M6 et rencontre Jean Imbert, futur vainqueur de la compétition. Après l’émission, Juan collabore avec Jean Imbert en tant que chef exécutif de son restaurant parisien L’Acajou. En juin 2013, Juan reprend le restaurant Plantxa à la capacité d’accueil d’environ 40 couverts. L’aventure ne fait alors que commencer.

Capture d’écran 2013-11-05 à 18_01_42

L’art urbain à l’honneur
Lorsque je pousse la porte du restaurant, je suis séduite d’entrée de jeu par l’énergie qui se dégage de la salle à manger. Aux murs, quelques toiles prêtées par le collectionneur Alain-Dominique Gallizia nous plongent dans l’univers coloré et contemporain du street art.

Sans titre 1

La dégustation
À l’image des graffitis qui ornent les murs de la salle à manger, les assiettes explosent de couleurs. En entrée, j’attaque par des huîtres accompagnées de fines tranches de pomme verte, de raisins blonds et d’une chantilly aux agrumes et aux brisures de glace pilée. Mention particulière pour cette création rafraîchissante aux notes iodées et acidulées.

Sans titre 31

De l’autre côté de la table, l’Homme se régale avec son plateau généreusement garni d’un assortiment de charcuteries ibériques parmi lesquels chorizo, jambon cru et soubresade

Sans titre 11

Pour le plat, quand un filet de raie à la cuisson parfaite s’acoquine avec une crumble croustillant à la noisette et une purée de pomme de terre, c’est à se rouler par terre !

Sans titre 15

L’Homme entame son fameux burger forestier au bon pain maison et aux champignons minutieusement sélectionnés par le chef en personne. Il a l’air d’apprécier le steak de beauf Charolais couronné d’un œuf sur le plat et accompagné d’un méli-mélo de pousses vertes. Ça promet ! 

Sans titre 13

Bien que rassasiés, nous nous laissons tout de même tenter par un dessert et finissons ce copieux repas sur un Clementisu à l’oseille…

Sans titre 1

… et un Santander relevé à la fumée de cigare. 

Sans titre 11

Nous avons été un peu moins emballés par ces deux desserts qui associent des mariages un peu trop « complexes ».

Des fournisseurs de grands chefs
Juan Arbelaez se fournit chez les meilleurs producteurs : Hugo Desnoyer et Yves-Marie Le Bourdonnec pour la viande, Alain Tesson pour le poisson et les fruits de mer et enfin Joël Thiébault pour les légumes. Côté vin, le chef du Plantxa propose un large choix de flacons étrangers provenant d’Italie ou d’Espagne.

Un lieu vivant 
Avant de quitter les lieux, n’oubliez pas d’aller jeter un petit coup d’œil au sous-sol. Certain(e)s client(e)s (aux intentions quelque peu malhonnêtes) ont punaisé des photographies dénudées dans les toilettes. Que vous soyez homme ou femme, chacun y trouve son compte ! En quelques mois seulement, une belle interactivité s’est installée entre le chef et sa clientèle à tel point que quelques fins gourmets ont même écrit des petits mots de remerciement sur les murs du restaurant.

Sans titre 1

On y revient pour :
♥ La cuisine lumineuse haute en saveurs et en couleurs
♥ La carte éphémère qui change tous les jours en fonction des trouvailles du chef et qui permet de proposer aux clients une cuisine vivante, spontanée et de saison.
♥ La décoration insolite et l’originalité du concept
♥ L’accueil chaleureux et sans chichis réservé par Juan et son équipe

Sans titre 17

Informations pratiques : 
Restaurant Plantxa
58, rue Gallieni
92100 Boulogne-Billancourt 

Réservations :
01 46 20 50 93

Horaires d’ouverture :
Du lundi au samedi de 12h à 15h et de 19h30 à 23h

Site internet :
www.plantxa.com  

Prix :
Entrées : entre 6 et 12 €
Plats entre 16 et 22 €
Desserts entre 5 et 8 €

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s